Navigation :  Accueil > Enregistrements

En soliste


Ici vous pouvez écouter différents (...)

Ici vous pouvez écouter différents échantillons des morceaux de pianos exécutés par Martine Vialatte, Clotilde Ovigne, Hèléne Bellanger, Christine Chareyron, Léonor Lopez Cossani (music for piano and two pianos). Musique créée par François-Bernard Mâche (1935) et Maurice Ohana (1913 - 1992).

Enregistré à la maison de la Musique de Nanterre.
Source : CD fait au Etats-Unis par la société NAXOS.

Styx
[extrait] (1984) : 1’38" (2Mo)
IMG/mp3/styx-2.mp3
Areg
[extrait] (1977) : 1’53" (2, 59 Mo)
IMG/mp3/areg-2.mp3
Mesarthim
[extrait] (1987) : 58" (1,34 Mo)
IMG/mp3/mesarthim-2.mp3
Lethe
[extrait] (1981) : 1’ 02" (1,42 Mo)
IMG/mp3/lethe-3.mp3
Nocturne
[extrait] (1981) : 1’ 13" (1,7 Mo)
IMG/mp3/nocturne-2.mp3
Sorôn Ngô
[extrait] (1981) : 48" (1,09 Mo)
IMG/mp3/soron_ngo.mp3

Martine Vialatte
piste 12 du CD de Martine Vialatte
allegro-assai-beethoven.mp3 (5’21")
Les trois Sonates pour piano opus 2 d’après les premières éditions Artaria
The Three piano Sonates Opus 2 From Artaria’s First Edition
Enregistrement Studio Sofresson (piano Steinweg), Sonates op 3. Prise de son et mixage : Lionel Rissler.
Association Beethoven France et Francophonie
19, rue de l’Étang - 78660 ABLIS - France
www.Beethoven-France.org
Producteur : Martine Vialatte
Co-producteur :ABF
CD N° ABF 02 © 2011 ABF

Allegro assai de Beethoven par Martine Vialatte
plage complète 5’ 19"
IMG/mp3/allegro-assai-beethoven.mp3

Georges Kan (Shimon Kan)
Concerto pour piano et orchestre
Ensemble orchestral de l’île de France
Direction : Bruno de Saint Maurice

Médiation et Vivo - interprété par Martine Vialatte
Georges Kan - (9’ 36")
IMG/mp3/vivo-kan.mp3

H. Dutilleux : (Sonate III Choral et Variations)

Sonnate III Choral et Variations
Henri Dutilleux - 10’ 20"
IMG/mp3/sonate-3-dutilleux.mp3


C. Debussy : (préludes, Estampes, Masques, L’isle Joyeuse, études ;
M. Ravel : intégrale (excepté la Valse)
C. Franck : prélude choral et fugue
M. Moussorgsky : les tableaux d’une exposition
R. Schumann : Carnaval op 7 Kreisleriana, sonate en fa dièse mineur
L. Von Beethoven : sonates, bagatelles
Haydn : sonates

Contemporain
F-B. Mâche : nocturne pour piano & bande
C. Ballif : 1ère sonate
J-F. Kremer klaviersäzt
P. Leroux : (piano - flûte) AAA (ensemble instrumental)
T. Murail : territoires de l’oubli, C. loches d’adieu et un sourire
Rautavaara : 1ère et 2ème sonate
M. Ohana : 3 caprices, études

Concert en Martinique : décembre 1993


Concert à Nanterre (avril 2008)


C’est l’occasion pour moi de présenter sur Paris l’aboutissement d’un travail sur les trois premières sonates de Beethoven, d’après les recherches que Georges Kan, musicologue et éditeur, a effectué sur les plus anciennes éditions de ces sonates (Artaria de Vienne, 1796) et sur les manuscrits de Beethoven.

Vidéos


Beethoven, le pianiste, conférence, (...)

Beethoven, le pianiste, conférence, concert


C’est une vision inédite qui a été proposée, qui rompt certainement avec la perception romantique et dramatique que l’on a souvent de ce célèbre compositeur et pianiste.
Les 3 premières sonates de Beethoven interprétées par Martine Vialatte, d’après les plus anciennes éditions Artaria, de Vienne.
Beethoven « le pianiste »
Sonate opus 2 n° 1
Sonate opus 2 n° 2
Sonate opus 2 n° 3

Programme récital Beethoven

Sonate op2 n° 1 allegro
Adagio
Menuetto
Prestissimo

Sonate op2 n° 2 allegro vivace
Largo appassionato
Scherzo
Rondo

Sonate op2 n° 3 allegro con brio
Adagio
Scherzo
Allegro assai
"N’est interprète ou artiste que celui ou celle qui s’investit dans la découverte permanente de l’autre, et par cela même approfondit la connaissance de lui-même ou d’elle même".

Après avoir consacré plusieurs années à l’univers sonore contemporain avec H. Dutilleux, M. Ohana, T. Murail, F-B. Mâche (cd de l’intégrale pour piano solo et 2 pianos (chez Naxos), Martine Vialatte vous invite à la découverte d’un autre Beethoven, affranchi d’un passé trop bien établi, recréé dans un espace neuf et basé sur une relecture des textes des premières publications : Artaria et Staatsbibliotek de Berlin. Pour ces dernières corrections faites de la main de Beethoven. Ce travail titanesque, une grande aventure musicale est lancée par Georges Kan, musicologue, pianiste et éditeur (Editions EME).

Martine Vialatte, piano
Théâtre "La Fenêtre"
77 rue de Charonne
75011 Paris
Tél : 01 40 09 70 40
courriel : la.fenetre[at]wanadoo.fr
Métro : Charonne ou Faidherbe-Chaligny
Bus : 76

Piano


Programme récital Beethoven Sonate (...)

"N’est interprète ou artiste que celui ou celle qui s’investit dans la découverte permanente de l’autre, et par cela même approfondit la connaissance de lui-même ou d’elle même".

Programme récital Beethoven

Sonate op2 n° 1 allegro
Adagio
Menuetto
Prestissimo

Sonate op2 n° 2 allegro vivace
Largo appassionato
Scherzo
Rondo

Sonate op2 n° 3 allegro con brio
Adagio
Scherzo
Allegro assai
"N’est interprète ou artiste que celui ou celle qui s’investit dans la découverte permanente de l’autre, et par cela même approfondit la connaissance de lui-même ou d’elle même".

Après avoir consacré plusieurs années à l’univers sonore contemporain avec H. Dutilleux, M. Ohana, T. Murail, F-B. Mâche (cd de l’intégrale pour piano solo et 2 pianos (chez Naxos), Martine Vialatte vous invite à la découverte d’un autre Beethoven, affranchi d’un passé trop bien établi, recréé dans un espace neuf et basé sur une relecture des textes des premières publications : Artaria et Staatsbibliotek de Berlin. Pour ces dernières corrections faites de la main de Beethoven. Ce travail titanesque, une grande aventure musicale est lancée par Georges Kan, musicologue, pianiste et éditeur (Editions EME).

Beethoven le pianiste
Où comment les indices consignés dans la partition des Sonates ont permis au compositeur de garder une trace de son jeu pianistique et de garantir ainsi une certaine pérennité de l’interprétation de son oeuvre.
Conférence de Georges Kan, Éditeur et musicologue
dans le cadre du Salon de musique, Maison de la Musique à Nanterre - vendredi 4 Avril 2008 (19h)
en prélude au Concert de Martine VIALATTE
Maison de la Musique à Nanterre - dimanche 6 Avril 2008 (16h30) :
L. van Beethoven : 3 Sonates Op. 2 (reconstitution pré-romantique)
Georges Kan (Editions Musicales Européennes) s’est lancé en 2005 dans un projet de relecture et de réédition des Sonates de Ludwig van Beethoven. En se référant aux manuscrits quand ceux-ci existent, ou aux premières publications - en l’occurence l’Édition Artaria Wien 1796 pour l’opus 2 et une épreuve de cette même édition corrigée de la main de Beethoven (Staatsbibliothek zu Berlin) - il lui a été possible de découvrir une toute autre vision que celle que le siècle romantique a laissée de ce grand compositeur. Dans les rééditions qui sont apparues dès le XIXe siècle, de nombreux petits détails ont été gommés ou déformés. Cette lecture tronquée nous a été transmise et sert encore aujourd’hui de base à nombre d’Éditions modernes.

Le travail de reconstitution pré-romantique s’avère long et fastidieux. Il faut replacer chaque articulation, chaque dynamique, chaque doigté dans son contexte tout en respectant une approche globale de l’oeuvre. Au fur et à mesure de l’avancement du travail de recherche est apparue une certitude : Beethoven a bien cherché à encoder dans ses partitions des astuces pianistiques qui reflétaient au plus près sa virtuosité. Grand improvisateur dans les salons de Vienne, il était admiré et jalousé pour son jeu qui outre d’arracher "larmes et sanglots" à l’auditoire (selon Czerny) incluait souvent les plus grandes prouesses pianistiques.

Au moins pour les premières sonates, la publication était recherchée par le compositeur qui s’empressait de faire éditer, contournant les difficultés imposées par Artaria malgré la recommandation du maître Haydn (ainsi pour l’opus 1, le jeune Louis van Beethoven devra lancer une souscription pour garantir son projet éditorial - ce qui revenait à publier à compte d’auteur).

Malgré tout ce qui a pu être dit sur la qualité de ces premières éditions, il apparait que leur niveau est excellent et que l’on ne peut douter de l’intégrité des graveurs qui semblent avoir scrupuleusement respecté le manuscrit (aujourd’hui perdu). Pour revenir aux indices que Beethoven a inscrits, ils concernent essentiellement des doigtés liés à des articulations, la mise en valeur de plans dynamiques, des astuces de virtuosité et même des procédés mnémoniques. Georges Kan montre comment certains doigtés qui ne sont plus usités aujourd’hui sont parfaitement opérationnels si l’on respecte l’articulation d’origine (malheureusement déformée dans toutes les éditions ultérieures - hormis dans cette première édition d’Artaria).

Il montre aussi comment d’infimes variations lors des reprises d’éléments caractéristiques, ne sont pas dues à un manque de rigueur éditoriale mais reflètent l’efficacité de la navigation permettant à Beethoven pianiste de gérer au mieux ses récitals marathoniens. La signification exacte de nombreuses dynamiques est enfin éclaircie et fait sonner l’instrument de façon probante grâce à un jeu sans pédale utilisant cependant lesenza sord. Pour certains passages caractéristiques (le piano Walter, l’un des Hammerfloegel emblématiques de cette fin de XVIIIe siècle à Vienne était souvent équipé de deux genouillères, l’une pour lever les étouffoirs et l’autre pour le jeu de céleste). Les tempi (très rapides) transpirent de l’écriture de Beethoven qui, en établissant clairement le partage des mains et même l’utilisation du glissando (cf. 4e mouvement de la 2e Sonate), pose la limite infranchissable de la vélocité possible.

Un univers beethovénien renouvellé à découvrir à la présentation des sources et des premières étapes de cette nouvelle publication prévue prochainement aux Editions Musicales Européennes.

"Texte reproduit avec l’aimable autorisation des Editions Musicales Européennes"

Concertos


Concerto n° 1 et n° 3 de Beethoven (...)

Concerto n° 1 et n° 3 de Beethoven
Concertos de Mozart
Concerto en sol de Maurice Ravel
Concerto pour la main gauche de Maurice Ravel
Concerto de Grieg

Récital juillet 2010


47e parallèle - mai 2014 (maison de (...)

47e parallèle - mai 2014 (maison de la musique de Nanterre)
1 - "Café Grunge"

 

2 - "Québec"

Récital - Passacaille (Alpes-maritimes) - juillet 2010
Jean-Pierre Armanet :

The "T"
Traffic


Moussorgsky
Tableaux d’une exposition

 
Les œuvres sont interprétées par Martine Vialatte