Navigation :  Accueil > Biographie

Biographie

 
Après avoir obtenu le grand prix de la ville de Nice dans sa ville natale, sous la direction de Pierre Cochereau avec le concerto en sol de Maurice Ravel, Martine Vialatte poursuit ses études au Conservatoire National de Paris.

 
Elle y obtient un 1er prix de musique de chambre ainsi qu’un 1er prix de piano.

 
Prix de la meilleure interprétation de musique Française au concours international de Cleveland (U.S.A.) Martine Vialatte étend son répertoire à la musique Française et travaille avec Gaby Casadesus.

 
Elle entreprend ensuite de se perfectionner auprès de Maria Curcio (disciple de A. Schnabel) à Londres. Son approche de la musique Russe se fera dans les tableaux d’une exposition de Modeste Moussorgski avec Constantin Bogino (pianiste du trio Tchaïkovski).

 
Parallèlement, elle s’intéresse aux musiques traditionnelles et étudie les tablas (percussions du
nord de l’inde). Elle aborde le chant classique qu’elle pratique pendant deux ans.

 
Martine Vialatte donne de nombreux concerts en soliste et en musique de chambre (sonates, trios quatuor, quintette). Elle a joué à l’académie de St Jean de Luz sous la direction de Michel Plasson à Monaco avec Laurence Foster avec l’orchestre Provence Côte d’Azur avec l’ensemble orchestral de l’ile de France ( création de Georges Kan), et aussi sous la direction de J-F. Kremer (3ème concerto de Beethoven). Elle se produit aussi à l’étranger (Allemagne, Japon, Émirats).

 
Depuis quelques années, elle se consacre à la musique contemporaine et collabore avec des compositeurs Français tels que Claude Ballif, Joseph-François Kre, Philippe Leroux, François-Bernard Mâche, Guy Reibel, Christophe Frionnet.

 
Elle a produit l’œuvre intégrale de F-B. Mâche pour piano, éditée par Naxos ; enregistrée les 18 études poétiques de Christophe Frionnet (CD et partitions à paraître chez Delatour) ; prépare un nouveau CD autour de Tristan Murail).

 
Pendant 5 années, Martine Vialatte effectue avec Georges Kan éditeur ,musicologue et pianiste une recherche sur les premières sonates de Beethoven d’après les premières éditions Artaria de Vienne et la Staatsbibliotek de Berlin (CD disponible).
Martine se consacre aussi à la composition et crée des contes musicaux joués par des jeunes :

 
« Voyage au dessus de l’Océan », conte musical d’après un texte de Jules Supervieille : « L’ enfant de la haute mer ».

 
La musique de ce conte est éditée chez IMD (International Musique Diffusion).

 
« Pan suite Champêtre », suite en 9 tableaux pour percussions et différents ensembles instrumentaux et piano 4 mains (texte de Martine Vialatte).

 
Son prochain spectacle « Olan et le jardin féerique », conte musical pour percussions, chœur et piano 4 mains (texte de Dominique Fénies).

 
Ses premières œuvres pour piano 4 mains et 6 mains sont éditées chez IMD, (International Music diffusion), diffusion arpèges.

 

Répertoire permanent

 
En soliste :

 
H. Dutilleux (sonate), C. Debussy « Préludes, Estampes, Masques, L’ isle Joyeuse, Études » ;

 
M. Ravel : intégrale (excepté la Valse)

 
C. Franck : prélude choral et fugue

 
M. Moussorgski : les tableaux d’une exposition

 
R. Schumann : Carnaval op. 7, Kreisleriana, sonate en fa# mineur

 
L. Von Beethoven : sonates bagatelles

 
Haydn : sonates

 
Contemporain

 
F-B. Mâche : nocturne pour piano & bande

 
C. Ballif : 1ère sonate

 
J-F. Kremer : klaviersäzt

 
P. Leroux : ppp (piano - flûte) AAA (ensemble instrumental)

 
T. Murail : « Territoires de l’oubli », « C. loches d’adieu et un sourire »

 
Rautavaara : 1ère et 2ème sonate

 
M. Ohana  : 3 caprices, études

 
Musique de chambre

 
« Vaste répertoire en sonate » piano violon et piano violoncelle

 
En trio pour violoncelle : « Mendelssohn, Schubert, Chostakovitch, Ravel, Turina, Beethoven, Haydn , Mozart  ».

 
O. Messiaen : Quatuor pour la fin des temps

 
R. Schumann : Quintette

 
Brahms : Quintette

 
Piano chant : programmes très divers, mélodies françaises et espagnoles.

 

Expériences professionnelles

 
Nombreux récitals en soliste et musique de chambre (duos piano-violoncelle, piano-violon, piano- chant, trios , quintette) en France et à l’étranger : Berlin, Japon, Émirat Arabes, Syrie, etc.

 
Joue avec l’orchestre du capitole de Toulouse (St jean de Luz) Concerto « jeune homme » de Mozart.

 
L’orchestre de Monaco sous la direction de Laurence Foster (concerto en ré min de Mozart).

 
L’orchestre Provence Côte d’azur à Cannes, à Gillette et St Paul de Vence où elle inaugure le premier concert du festival.

 
Création à la salle Cortot le concerto pour piano de Shimon Kan.(1987).

 
Sous la direction de Joseph François Kremer (église de Sevran) : 3ème concerto pour piano de Beethoven.

 
Se consacre à la musique contemporaine :collaborations avec Claude Ballif, Joseph-François Kremer, François-Bernard Mâche, Philippe Leroux, Chistophe Frionnet, Jean-Pierre Armanet.

 
Durant 5 années consécutives, dans le cadre musiques contemporaines à Nanterre,organise des « concerts rencontres » avec des jeunes compositeurs ainsi que sur la musique du XXème siècle .

 
Entreprend pendant 5 ans une recherche avec le musicologue et éditeur Georges Kan sur les premières sonates de Beethoven.( Relecture des toutes premières éditions Artaria de Vienne et éditions de Bonn corrigées de la main de Beethoven).

 
Crée un duo avec Claudine Movsessian clarinettiste , nombreux récitals en musique française et en musique du monde (à l’origine du Klezmer).

 

Concerts à thèmes

 
Les 5 éléments : Peinture-Musique avec exposition des œuvres de Lika Hagi peintre.

 
Œuvres’piano solo de Debussy, De Falla, E. Rautavaara, Ravel, M.Ohana, M.Vialatte.

 

Danses d’Orient, danses d’Occident

 
Dans le cadre de l’inauguration du conservatoire Isdora Duncan à Igny :

 
Avec exposition des œuvres de Isabelle Restrepo Sintas sculptrice et peintre.
Belà Bartok, Lutovlawsky, Ravel, Gurdjieff, De Falla, Villa Lobos.

 

A l’origine du Klezmer

 
Forme un duo avec Claudine Movsessian clarinettiste et compose avec elle 20 pièces, des nigunim, compositions originales entre tradition Klezmer et musique nouvelle.

 

Spectacles : poésie-musique

 
Compositions pour clavicorde électroacoustique sur un texte de Dominique Féniès « La dragée de ton sommeil ».

 
Concert pour 2 clavicordes électroacoustiques et basse accordés en mode Grec hypolydien,

 
Sur les textes des hymnes homériques en grec ancien et en français : avec Renée Geoffrion, Louis Philippe Rivet, Myrto Gondicas, Dominique Féniès.

 
Satie’s Discalies musique et textes de Erik Satie. Mise en scène et comédien : Dominique Féniès.

 
Projet  : « Voyage autour du 47e parallèle » .(23 mai 2014)

 
Musiques nouvelles pour électroacoustique, Thérémine, Ondioline, Ondes Martenots, Piano Violon et Guerisson, avec I. Trocellier, P.Pénichet, Marie-Lo Jenny.